La commission scolaire a pour objectif de faire connaître notre association, l’Equateur et l’histoire d’Isabel et Jean Godin auprès de la jeunesse saint-amandoise en intervenant auprès des écoles, collèges et lycées. Elle travaille également à favoriser l’accueil de jeunes Equatoriens à Saint-Amand et l’envoi de jeunes français en Equateur dans le cadre de leurs études.

 

En mai 2016 nous avons organisé un concours de nouvelles destiné aux élèves hispanisants du lycée Jean-Moulin de Saint-Amand-Montrond.

Discours prononcé par Stéphanie Pidance lors de la remise des prix.

Monsieur l’attaché culturel de l’ambassade d’Equateur, Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les adjoints, Monsieur le Proviseur, Mesdames et Messieurs les professeurs, Mesdames et messieurs,

L’association Saint-Amand-Montrond-Riobamba a souhaité associer la jeune génération à ce 280ème anniversaire de la 1ère mission géodésique en Equateur. Il s’agissait avant tout de lui faire découvrir ce pays si éloigné et pourtant ami. Nous avons donc proposé aux élèves hispanistes de seconde du lycée Jean Moulin, un concours.

L’accueil que nous avons reçu tant par Monsieur le Proviseur que par Mesdames les professeurs d’espagnol a été formidable et nous les en remercions très chaleureusement.

Leur enthousiasme et leur réactivité ont été communicatifs auprès de leurs élèves qui ont participé malgré un délai très bref. C’est un plaisir de voir comme ces jeunes gens ont sû se montrer curieux, efficients et inspirés. Nous tenons donc à féliciter les trente concurrents pour leur participation, la qualité de leur travail et leurs professeurs pour leur grande implication.

Son Excellence l’ambassadrice d’Equateur est une actrice phare de ce projet puisqu’elle a tenu à récompenser de manière très personnalisée les 2 lauréats de ce concours. Il est évident que cette participation exceptionnelle représentait une réelle motivation pour les élèves.

Mais de quoi était-il question ? Voici le sujet qui leur était proposé :
Mettez-vous dans la peau d’un journaliste qui voudrait faire connaître un aspect de l’Equateur d’hier ou d’aujourd’hui. Vous pouvez si vous le souhaitez agrémenter votre article d’un petit dessin humoristique.

Les participants, non contents d’écrire sur des sujets très variés comme le sport, les habitudes alimentaires avec bien sûr le fameux cochon d’inde aux piments à la sauce cacahuète ou bien les hommes politiques, sont allés au delà de nos espérances en rédigeant leur article en espagnol. Vous pourrez en trouver une traduction au sein de cette exposition.

Il serait cruel de faire durer d’avantage le suspense, nous allons donc maintenant récompenser les 5 meilleurs journalistes en herbe.

Le 5ème prix est attribué à Mr Paul Pontonnier pour son article très généraliste sur l’Equateur. Il a su faire preuve d’une grande concision ce qui permet à un néophyte d’avoir une représentation globale de ce pays.

Le 4ème prix est décerné à Melle Chloé Chapusot qui nous faire découvrir les îles Galápagos. Un dessin humoristique accompagnait son article.

C’est Léa Caraty qui reçoit le 3ème prix pour son article consacré à la symbolique du drapeau équatorien. Son analyse très précise était présentée avec grand soin aux couleurs de l’Equateur.

Les deux premiers prix seront récompensés par Monsieur l’attaché culturel au nom de son excellence l’ambassadrice d’Equateur que nous remercions pour son engagement auprès de notre association.

Le 2 ème prix revient à Melle Charlotte Denizot pour son article sur la biodiversité sur les îles Galápagos.  Elle a su nous transporter dans un périple à la fois géographique et littéraire tout à fait original. Ses dessins à la fois charmants, drôles et réalistes pourraient illustrer un article de Charles Darwin.

Le 1er prix est attribué à Melle Elise Raffaud qui a réellement endossé le costume de journaliste en interviewant Matéo Vasconez, un jeune garçon équatorien étudiant pour une année au lycée Jean Moulin. Dans son article, Elise met en parallèle Isabel Godin et Matéo pour illustrer les relations d’amitié qui unissent Riobamba et Saint-Amand-Montrond depuis presque trois siècles.

Merci encore à Son Excellence l’ambassadrice d’Equateur et à Monsieur l’attaché culturel de l’ambassade d’Equateur pour leur implication dans ce concours, à Monsieur Martinat, proviseur du lycée Jean Moulin, à Melle Tellier, professeur d’Espagnol aux collèges Jean Moulin et Jean Valette, à Mme Bouchaut et à Mme Ansermino professeurs d’Espagnol au lycée Jean Moulin pour leur énergie et leur investissement, à Matéo pour sa gentille contribution , bravo à tous les candidats et félicitation aux lauréats.