L’ensemble « Tungurahua » de Ambato représentera l’Equateur

Le groupe que nous recevons nous vient d’Ambato, une ville située au cœur de la Cordillère andine. Ambato est surnommée la « cité-jardin de l’Equateur » et est blottie au pied de ses trois volcans dieux : Altar, Chimborazo et Tungurahua.

L’ensemble « Tungurahua » porte le nom du célèbre volcan qui se trouve au pied d’Ambato. Son nom est probablement issu du quechua tunguru, « gorge », et rahua, « brûler ». Le volcan porte aussi d’autres surnoms tels que le « géant noir » ou le « colosse » du fait de sa taille imposante (5 023 m d’altitude) et de ses coulées de lave noire.

C’est pour conserver et faire mieux connaître le folklore de l’Equateur qu’a été formé l’ensemble « Tungurahua » en 1970 sous la baguette de son Directeur et Chorégraphe Carlos Quinde Mancero.

Le groupe travaille depuis plus de 40 ans à sauvegarder le folklore Equatorien et à lui conserver toute sa couleur, sa pureté et sa sensibilité. Son souci est de collecter le plus possible d’informations, de musiques, de danses dans une terre qui fut une des civilisations les plus actives du continent américain et du monde. Il accumule avec passion les éléments d’une vraie identité équatorienne